epargne, immobilier, Uncategorized

Les prix immobiliers s’envolent un peu partout en Europe

Un appartement de grand standing de 158 m², situé dans le centre de Berlin, en vente pour 1,35 million d’euros

EN IMAGES – Sept des dix capitales européennes étudiées par le réseau immobilier ERA affichent des hausses de prix moyen au m² qui, à deux exceptions près, sont supérieures ou égales à 5%.

La folie des prix immobiliers à Paris est contagieuse. Sept des dix capitales européennes étudiées par le réseau ERA affichent des hausses de prix moyen au m² qui, à deux exceptions près, sont supérieures ou égales à 5%! Outre Paris (+8,4%), c’est le cas à Amsterdam (+12%), à Sofia (+9,7%) ou encore à Luxembourg (+5%). Et la tendance devrait se confirmer en 2018 pour la quasi-totalité de ces villes, à en croire ERA. À l’instar des ménages français, leurs homologues européens profitent des taux d’emprunt bas pour acquérir un logement. Or, qui dit demande accrue, dit hausse des prix.Londres, plombée par le Brexit, n’est en revanche pas concernée par ce phénomène.

» LIRE AUSSI – Découvrez la ville européenne où les prix ont le plus grimpé en 2017

Ce n’est pas le cas d’une autre grande capitale européenne, à savoir Berlin. En 2017, le prix de vente moyen des appartements affiche des hausses à deux chiffres (entre +10% et +44%) pour 17 des 23 anciens districts* qui composent la ville allemande. «La demande reste forte sur le marché de l’immobilier résidentiel alors que l’offre est de plus en plus limitée», explique la société de courtage en immobilier Engel & Völkers.

Au centre de Berlin, dans le Ier arrondissement, ou dans le IVe arrondissement, les prix peuvent atteindre respectivement 19.500 euros et 18.200 euros par m². Au total, six arrondissements berlinois affichent des prix au m² supérieurs à celui de l’arrondissement le plus cher de Paris: 12.510 euros par m², selon les chiffres des notaires. Mais à l’instar des capitales européennes analysées par ERA, les prix moyens à Berlin restent encore très inférieurs à ceux affichés par des villes comme Londres ou Paris. Ainsi, un logement a été vendu en moyenne en 2017 environ 262.000 euros à Berlin, là où le prix de vente atteint 451.000 euros à Paris et plus de 771.000 euros à Londres.

Malgré cela, le constat à Berlin est identique à Paris: en raison des prix élevés des appartements les mieux situés, les potentiels acheteurs concentrent de plus en plus leurs recherches sur les quartiers les moins recherchés. «La périphérie est particulièrement attrayante pour les familles car elles y trouvent un grand choix d’appartements modernes répondant à leurs besoins à des prix relativement modérés (entre 4000 et 7000 euros par m²)», explique Günter Fischer, directeur associé d’Engel & Völkers Berlin-Mitte.

» LIRE AUSSI – Berlin vit la «folie immobilière» avec des prix trois fois plus bas qu’à Paris

Pénurie de l’offre, forte demande: le nombre de nouvelles propriétés en cours de construction est insuffisant, souligne la société de courtage en immobilier. À l’instar de Paris, Berlin a besoin d’un «choc d’offre». «Il est encore possible de réaliser de nouvelles constructions, surtout dans les quartiers prisés de Berlin», conclut Günter Fischer.

Crédit : Guillaume Errard

***

Notre Toît (Notre Toît.fr) est un bailleur solidaire, basé en Grande Région, spécialisé en habitat solidaire, partagé, en achat immobilier ou location immobilière.
Il propose une alternative intéressante à l’investissement immobilier neuf classique ou à l’investissement locatif. 

Notre Toît (Notre Toît.fr) offre une large gamme de possibilité, de gain d’autonomie, de logements décents pour un loyer décent ou à un prix d’achat décent, allant jusqu’à l’appartement médicalisé, sous régulation médicale.
Partenaire actif des CGPI, Notre toît.fr se veut un acteur solidaire du logement en France, tout en garantissant une rentabilité immobilière intéressante. Vous voulez vous évader de la Rat Race ? vous cherchez un rendement locatif ? un cash flow positif ? Contactez-nous !

A travers des levées de fonds régulières, Notretoit.fr finance des projets, réunit investisseurs solidaires et familles mal-logées. Chaque levée de fonds se présente en participations en SCI.

(www.notretoit.fr, tél 0033 6 95 00 60 49 , https://www.youtube.com/channel/UC9Nh4_bizgzYbPU86Otr1eg, https://www.leetchi.com/fr/cagnottes?q=notretoit.fr )

***

A voir :

RatRaceVignette

A lire :

S’évader de la Rat Race ? Le cash-flow positif !

Ikigai, ce test japonais a changé ma vie

10 conseils pour réussir

L’investissement participatif

Comment s’en sortir financierement

Comment éviter les pièges de l’immobilier locatif

14 pistes pour investir dans l’immobilier autrement

Durée et fin de bail d’habitation

Tendances des prix en immobilier

Notretoit.fr, le bailleur solidaire, revisite l’investissement immobilier !

Crowfunding, les nouvelles règles …

Logement : 2,5 millions de mal-logés en France

Le financement participatif pour les nuls

Crowdfunding immobilier

Investir dans l’immobilier participatif

Publicités
epargne, immobilier, Uncategorized

Franck Nicolas et David Laroche laminés par M6, reine de la manipulation !

Fallait bien que ça arrive 🙂 !

J’ai un boulot monstre, mais c’est pas grave : je me permets une petite pause café pour écrire un petit truc vite fait suite à l’émission CAPITAL sur M6, dont le titre m’a tout de suite interpellé : « Devenir riche et heureux : arnaques ou vraies promesses ?  » tellement il est révélateur.
Dans le colimateur de l’émission, 2 coachs: Franck Nicolas et David Laroche.

On va prendre le truc en mode sympa, j’ai donc décidé d’écrire un joli torchon ( propre celui-là ) en hommage à cette chaine ( puisque c’est de celle-ci dont il s’agit ) qui vient, s’en sans rendre compte ( ou alors, il sont vraiment légers ) de mettre les deux pieds dans le plat.

Pour celles et ceux qui ont vu l’émission, l’ambiance arnaque, manipulation, secte même était au rendez-vous.
C’est ok, mesdames et messieurs les journalistes, je respecte votre point de vue. Et j’ai aussi un immense respect pour les gens. Ce pour quoi j’en ai moins, c’est la manipulation, la malhonnêteté, l’escroquerie, le manque d’éthique. C’est bien ce dont vous souhaitiez parler hier n’est-ce pas ?

Justement, c’est là où je voulais en venir. Vous avez soulevé certains points, alors allons-y et commençons par l’éthique :

Trouvez-vous éthique, honnête et respectueux de mener une enquête en mode caméra cachée, genre espionnage, pour donner ce pseudo- effet de dénonciation de la vérité absolue aux français pour les sauver de l’ »arnaque », quand quelqu’un refuse de participer à un reportage ? Ah c’est sûr, qui dit refus, dit « il a quelque chose à se reprocher celui-là » … ça, c’est l’état d’esprit dans lequel on a grandi. Puis tout de suite, ça fait plus sensationnel, je le comprends … Un reportage sur un coach qui rame, qui ne gagne pas un rond, ça fait pas d’audience, c’est ok ! Puis CAPITAL, c’est une émission qui parle d’argent, de beaucoup d’argent ! Et l’audience, c’est ce qui vous en rapporte énormément n’est-ce pas ?
Vous qui faites des constats permanents et qui tournez vos reportages de façon à conclure que ces deux coachs se font un sacré pognon sur le dos des gens… permettez-moi de vous retourner la question : Vous procédez comment vous pour gagner des sous? La seule différence est qu’eux affichent leurs produits et leurs services, contrairement aux médias et oui, ils gagnent un sacré paquet d’argent, et alors ? Vous comptiez encore mettre un coup dans le moral des français en leur expliquant subliminalement que gagner de l’argent, c’est pas bien, qu’en demander en échange d’un service, c’est une arnaque ? Que coach, c’est pas un vrai travail ? Quand j’ai entendu certains tarifs proposés, vous avez réussi à m’étonner pendant quelques secondes, puis je me suis renseignée ( pas vous?) sur le contenu des services en question… Je vous invite à faire de même, c’est bien plus pro quand on annonce un truc du genre de ne pas ommettre de justifier les détails ( temps de coaching, services offerts … ) parce que tout de suite, tout redevient cohérent.

Pourquoi n’êtes-vous pas allés rencontrer les participants des séminaires et demander ce que Franck Nicolas ou David Laroche leur apportait dans leur vie ? cela aurait-il nui à votre reportage ?

Sincèrement, je n’avais pas envie de perdre mon temps à écrire dans le vent, mais puisque vous aimez le sensationnalisme, j’avais à coeur de vous faire plaisir.
Parlons ensuite de manipulation : Dieu que vous êtes forts pour focaliser sur quelqu’un, le laminer et le condamner ! Mais dites, M6, vous êtes en train de faire quoi dans la France entière avec vos « émissions » ? C’est pas de la manipulation ça que de faire des déductions permanentes sans vous mouiller puisque vous avez tout pouvoir, avec 3 images et un montage pro, et montrer aux téléspectateurs ce que vous voulez montrer ?

Facile me direz-vous, vous ne craignez rien puisque vous ne demandez pas l’aval ni l’autorisation de publication à la personne concernée. Puis le reste, on s’en fout, l’audience est faite, objectif atteint !

Tellement dommage pour vous que vous soyez devenus, chers journalistes, en une soirée le miroir du négativisme , le reflet de la manipulation, la démonstration du manque d’éthique.
Là où je vous remercie au nom de la France, c’est qu’enfin, et certainement sans le vouloir, vous avez fait une pub inconsidérée au métier. Ce à quoi vous ne vous attendiez certainement pas, c’est à ce que le cerveau des français soit beaucoup moins mou et vide que ce que vous pensez.

Juste comme ça, combien demandez-vous aux marques pour passer une pub de 15 secondes à 21 h ? 50 000 € en moyenne il me semble ! Et là, ça ne vous choque pas ? Ben non, c’est normal me direz-vous !

Alors chers journalistes de M6, avant d’aller voir si il y a de la poussière chez quelqu’un, achetez-vous un balai et nettoyez devant votre porte.

FRANCK NICOLAS et DAVID LAROCHE VS M6 : maintenant, on sait qui est le vrai maitre de la manipulation.

Merci donc de nous l’avoir prouvé.

Je retourne à mon travail, honnête, éthique, pour accompagner les gens qui me le demandent. Promis, ça marche 😉

 

Crédit par 

***

Notre Toît (Notre Toît.fr) est un bailleur solidaire, basé en Grande Région, spécialisé en habitat solidaire, partagé, en achat immobilier ou location immobilière.
Il propose une alternative intéressante à l’investissement immobilier neuf classique ou à l’investissement locatif. 

Notre Toît (Notre Toît.fr) offre une large gamme de possibilité, de gain d’autonomie, de logements décents pour un loyer décent ou à un prix d’achat décent, allant jusqu’à l’appartement médicalisé, sous régulation médicale.
Partenaire actif des CGPI, Notre toît.fr se veut un acteur solidaire du logement en France, tout en garantissant une rentabilité immobilière intéressante. Vous voulez vous évader de la Rat Race ? vous cherchez un rendement locatif ? un cash flow positif ? Contactez-nous !

A travers des levées de fonds régulières, Notretoit.fr finance des projets, réunit investisseurs solidaires et familles mal-logées. Chaque levée de fonds se présente en participations en SCI.

(www.notretoit.fr, tél 0033 6 95 00 60 49 , https://www.youtube.com/channel/UC9Nh4_bizgzYbPU86Otr1eghttps://www.leetchi.com/fr/cagnottes?q=notretoit.fr )

***

A voir :

EntropieVignette.PNG

 

A lire :

S’évader de la Rat Race ? Le cash-flow positif !

Ikigai, ce test japonais a changé ma vie

10 conseils pour réussir

L’investissement participatif

Comment s’en sortir financierement

Comment éviter les pièges de l’immobilier locatif

14 pistes pour investir dans l’immobilier autrement

Durée et fin de bail d’habitation

Tendances des prix en immobilier

Notretoit.fr, le bailleur solidaire, revisite l’investissement immobilier !

Crowfunding, les nouvelles règles …

Logement : 2,5 millions de mal-logés en France

Le financement participatif pour les nuls

Crowdfunding immobilier

Investir dans l’immobilier participatif

 

epargne, immobilier, Uncategorized

Achat immobilier : les Français ne souhaitent plus payer de loyers

L’une des raisons qui poussent les Français à effectuer un achat immobilier est la substitution des loyers par le paiement de mensualités. En effet, selon une étude réalisée par la HSBC, le fait d’acheter un bien immobilier est un signe de réussite. Plus d’un acheteur sur trois révèle qu’il préfère rembourser des mensualités plutôt qu’un loyer. Ce sont davantage les Millenials qui souhaiteraient mettre un terme à la location. D’ailleurs, 21 % d’entre eux souhaiteraient avoir un retour sur leur investissement.

credit immo
Les Français préfèrent être propriétaires que locataires

Crédit : ***

Notre Toît (Notre Toît.fr) est un bailleur solidaire, basé en Grande Région, spécialisé en habitat solidaire, partagé, en achat immobilier ou location immobilière.
Il propose une alternative intéressante à l’investissement immobilier neuf classique ou à l’investissement locatif. 

Notre Toît (Notre Toît.fr) offre une large gamme de possibilité, de gain d’autonomie, de logements décents pour un loyer décent ou à un prix d’achat décent, allant jusqu’à l’appartement médicalisé, sous régulation médicale.
Partenaire actif des CGPI, Notre toît.fr se veut un acteur solidaire du logement en France, tout en garantissant une rentabilité immobilière intéressante. Vous voulez vous évader de la Rat Race ? vous cherchez un rendement locatif ? un cash flow positif ? Contactez-nous !

A travers des levées de fonds régulières, Notretoit.fr finance des projets, réunit investisseurs solidaires et familles mal-logées. Chaque levée de fonds se présente en participations en SCI.

(www.notretoit.fr, tél 0033 6 95 00 60 49 , https://www.youtube.com/channel/UC9Nh4_bizgzYbPU86Otr1eg, https://www.leetchi.com/fr/cagnottes?q=notretoit.fr )

***

A voir :

QuandAcheterVignette

A lire :

S’évader de la Rat Race ? Le cash-flow positif !

Ikigai, ce test japonais a changé ma vie

10 conseils pour réussir

L’investissement participatif

Comment s’en sortir financierement

Comment éviter les pièges de l’immobilier locatif

14 pistes pour investir dans l’immobilier autrement

Durée et fin de bail d’habitation

Tendances des prix en immobilier

Notretoit.fr, le bailleur solidaire, revisite l’investissement immobilier !

Crowfunding, les nouvelles règles …

Logement : 2,5 millions de mal-logés en France

Le financement participatif pour les nuls

Crowdfunding immobilier

Investir dans l’immobilier participatif

epargne, immobilier, Uncategorized

Échapper à la rat race avec l’immobilier

D’après Wikipédia, la Rat race (littéralement course de rat en français) est une expression anglophone désignant une course sans fin, auto-destructrice ou inutile. Elle est basée sur l’image d’un rat de laboratoire essayant de s’échapper en parcourant un labyrinthe ou une roue. (Source : https://fr.wikipedia.org/wiki/Rat_race)

rat race immobilier

Concrètement, la rat race est considérée comme le fait d’être forcé de se lever le matin pour aller travailler et gagner de l’argent, souvent pour un travail qui ne nous plaît pas forcément tant que ça.

Pour y remédier, il ne faudrait donc pas échanger son temps contre de l’argent mais être en mesure de gagner de l’argent à tout instant : quand on dort, qu’on est en vacances, avec des amis etc …

Ça semble merveilleux tout ça, mais comment faire ?

Très bonne question !

Il faut pour cela générer des revenus passifs qui, contrairement aux revenus actifs (revenus issus du travail), ne sont pas dépendants et proportionnels au temps et aux efforts consacrés à la tâche génératrice de revenus.

Et là, vous comprenez où je veux en venir : la voie royale pour quitter la rat race, c’est l’investissement immobilier.

Si ça vous intéresse, il va falloir vous poser 3 principales questions :

  • De quelle somme ai-je besoin chaque mois ?
  • Quel degré de passivité pour mes revenus ?
  • De combien d’appartements aurais-je besoin pour arrêter de travailler ?

De quelle somme ai-je besoin chaque mois ?

Vous vous devez ici définir un montant X.

Si vous pouviez avoir vos investissements immobiliers qui vous rapportent ce montant X en revenus passifs chaque mois, vous pourriez quitter votre emploi, prendre votre retraite ou faire ce que vous voulez.

X n’est pas forcément égal à votre salaire mensuel actuel dans la mesure où par exemple, dans la majorité des cas, vous avez besoin de votre salaire actuel parce que vous êtes dans une grande ville et que l’immobilier et les dépenses quotidiennes coûtent cher.

Mais si vous pouviez quitter votre emploi, quitteriez-vous également cette vie ?

Vous pourriez alors avoir besoin de bien moins que votre salaire actuel et acquérir une qualité de vie supérieure.

Dans le cadre de cet article, disons que vous avez établi que X = 2000 € par mois après impôts.

Posez-vous maintenant la question suivante :

Quel degré de passivité pour mes revenus immobiliers ?

Acheter et revendre des biens est déjà une activité qui peut vous permettre d’avoir plus de revenus que beaucoup d’emplois où vous passez 40 heures par semaine devant un bureau.

En effet, vous ne le savez peut-être pas, mais en France, on n’est pas taxé sur la plus-value pour sa résidence principale.

Du coup, si vous achetez par exemple un appartement à 200 000 € et que vous le revendez 250 000 €, les 50 000 € de delta vont dans votre poche.

En dénichant de bonnes affaires, vous pouvez donc acheter, faire éventuellement des travaux et revendre un bien en prenant au passage une plus-value de plusieurs dizaines de milliers d’euros tous les 2 ou 3 ans, en achetant de plus en plus grand.

À noter cependant qu’au moment de l’achat de l’appartement suivant, vous avez (comme pour tout achat immobilier) environ 8-10 % de frais de notaire.

Malgré tout, ça reste une stratégie qui peut s’avérer très rentable, notamment sur un marché à flux tendu comme Paris où la demande est beaucoup plus importante que l’offre.

Mais c’est quand même du boulot ! Si vous n’êtes pas en train d’acheter, de faire (faire) des travaux ou de vendre un bien, vous ne gagnez pas d’argent.

Et le plus grand inconvénient de cette stratégie est qu’elle ne vous donne pas de revenus réguliers.

Quand vous revendez un bien, vous faites une plus-value, mais ensuite cet(te) appartement / maison arrête de vous payer. C’est fini, l’argent arrête de tomber.

À ce point, vous comprenez vers quelle stratégie on se dirige : la location immobilière.

Avoir des locataires dans les appartements qu’on achète.

Ce qui nous amène à la question suivante :

De combien d’appartements aurais-je besoin pour arrêter de travailler et quitter la rat race ?

Alors là, attention à bien tout prendre en compte !

L’idée c’est donc d’emprunter à la banque pour acheter un appartement, le louer, et encaisser un loyer qui va à minima couvrir votre prêt bancaire, voire idéalement vous faire gagner de l’argent.

Pour cela, il va falloir dénicher de bonnes affaires, très souvent acheter des appartements où il y a des travaux à faire, qui seront donc en-dessous des prix du marché.

Une fois les travaux effectués, vous présenterez un bel appartement, refait et moderne, qui vous permettra d’attirer les bons locataires.

Pas ceux qui vont vous solliciter régulièrement, vous apporter des problèmes et qui risquent de ne pas vous payer.

La négociation a donc également un rôle crucial dans la rentabilité de votre acquisition.

Je vous renvoie vers notre précédent article qui vous donne des conseils pour bien négocier l’achat de cet appartement : https://welmo.fr/blog/negocier-prix-appartement/

Mais pour calculer ce que vous coûtera cet achat, ne comptez pas que le prêt bancaire !

Il ne faut surtout pas oublier de prendre en compte les éléments suivants :

  • travaux effectués en amont
  • frais de notaire (environ 8-10 % du prix de vente)
  • charges de copropriété
  • taxe foncière
  • frais de gestion ? (si vous déléguez la gestion locative de votre investissement à une agence pour un degré de passivité optimal)
  • coût de l’emprunt (le montant des intérêts si vous avez emprunté à la banque pour faire cet investissement)
  • la vacance
  • votre imposition

Prendre en compte tous ces éléments dans votre calcul est impératif : c’est après que vous saurez s’il s’agit réellement d’une bonne affaire.

Pour aller plus loin (+ exemple concret) : http://www.investisseurimmobilierdebutant.fr/blog/2013/03/03/la-verite-sur-le-rendement-dun-investissement-locatif/

Conclusion

L’idée c’est bien évidemment de multiplier les acquisitions et les bonnes affaires pour vous constituer un patrimoine qui va travailler pour vous.

Vous pourrez ainsi quitter la rat race grâce à vos investissements immobiliers.

rat race immobilier

Par ailleurs, une fois les crédits à la banque remboursés, les loyers que vous rentrerez tous les mois seront intégralement pour vous.

Idéalement, commencez tôt à investir pour pouvoir emprunter à la banque sur de longues durées et ainsi avoir des taux plus favorables (les taux sont déjà très bas actuellement).

Par contre, ne vous illusionnez pas : vous n’allez pas devenir riche comme ça du jour au lendemain.

Mais vous pourrez le devenir si vous persévérez.

Comme pour tout, il faut travailler dur, apprendre, apprendre, apprendre, et être patient.

90 % des gens arrêtent quand ils rencontrent une difficulté. N’en faites pas partie.

Merci d’avoir lu ! Si cet article vous a plu, n’hésitez pas à le partager !

Crédit:  |

***

Notre Toît (Notre Toît.fr) est un bailleur solidaire, basé en Grande Région, spécialisé en habitat solidaire, partagé, en achat immobilier ou location immobilière.
Il propose une alternative intéressante à l’investissement immobilier neuf classique ou à l’investissement locatif. 

Notre Toît (Notre Toît.fr) offre une large gamme de possibilité, de gain d’autonomie, de logements décents pour un loyer décent ou à un prix d’achat décent, allant jusqu’à l’appartement médicalisé, sous régulation médicale.
Partenaire actif des CGPI, Notre toît.fr se veut un acteur solidaire du logement en France, tout en garantissant une rentabilité immobilière intéressante.

A travers des levées de fonds régulières, sur la plateforme Leetchi, Notretoit.fr finance des projets, réunit investisseurs solidaires et familles mal-logées. Chaque levée de fonds se présente en participations en SCI.

(www.notretoit.fr, tél 0033 6 95 00 60 49 , https://www.youtube.com/channel/UC9Nh4_bizgzYbPU86Otr1eg, https://www.leetchi.com/fr/cagnottes?q=notretoit.fr )

***

epargne, immobilier, Uncategorized

Placements : la pierre en pole position dans le cœur des Français !

Certes, il existe de nombreux placements qui peuvent aider à booster l’épargne des Français. Toutefois, ces derniers ont un faible pour l’immobilier. Pour preuve, la pierre représente 55 % du patrimoine de la population hexagonale. Aussi, l’assurance-vie ainsi que les Livrets d’épargne classique ne sont pas en reste selon le réseau Odoxa, auteur de ce sondage. Les Français choisissent ce type de produit, car il comprend moins de risque. Si l’État souhaite réorienter les économies des investisseurs grâce à la loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises), il aura du pain sur la planche.

credit-immo 5

L’immobilier reste le placement préféré des Français

crédit: infofinanceblog 

***

Notre Toît (Notre Toît.fr) est un bailleur solidaire, basé en Grande Région, spécialisé en habitat solidaire, partagé, en achat immobilier ou location immobilière.

Il propose une alternative intéressante à l’investissement immobilier neuf classique ou à l’investissement locatif.

Notre Toît (Notre Toît.fr) offre une large gamme de possibilité, de gain d’autonomie, de logements décents pour un loyer décent ou à un prix d’achat décent, allant jusqu’à l’appartement médicalisé, sous régulation médicale.

Partenaire actif des CGPI, Notre toît.fr se veut un acteur solidaire du logement en France, tout en garantissant une rentabilité immobilière intéressante.

A travers des levées de fonds régulières, sur la plateforme Leetchi, Notretoit.fr finance des projets, réunit investisseurs solidaires et familles mal-logées. Chaque levée de fonds se présente en participations en SCI.

(www.notretoit.fr, tél 0033 6 95 00 60 49 , https://www.youtube.com/channel/UC9Nh4_bizgzYbPU86Otr1eg, https://www.leetchi.com/fr/cagnottes?q=notretoit.fr )

***

A lire :

10 conseils pour réussir

L’investissement participatif

14 pistes pour investir dans l’immobilier autrement

Durée et fin de bail d’habitation

Tendances des prix en immobilier

Notretoit.fr, le bailleur solidaire, revisite l’investissement immobilier !

Crowfunding, les nouvelles règles …

Logement : 2,5 millions de mal-logés en France

Le financement participatif pour les nuls

Crowdfunding immobilier

Investir dans l’immobilier participatif

epargne, immobilier, Uncategorized

Épargne-retraite : un produit qui ne séduit pas les Français !

Les Français se tournant vers l’épargne-retraite ne sont pas très nombreux. C’est la raison pour laquelle l’État a pour objectif de booster ce placement. Dans le cadre du projet de loi PACTE (Plan d’Action pour la Croissance et la Transformation des Entreprises), le ministre de l’Économie espère bien réorienter l’épargne de la population hexagonale vers d’autres produits. À savoir que cette information a été révélée par le ministre lui-même lors d’une conférence de l’AFER (Association Française d’Epargne et de la Retraite).

L’État souhaite rediriger l’épargne des Français

immobilier, Uncategorized

Épargne : les Français privilégient l’immobilier !

Il va sans dire que l’épargne est un aspect important de la vie des Français. D’ailleurs, ils investissent dans divers placements afin d’en tirer le meilleur rendement. À savoir que l’investissement le plus prisé resté de loin l’immobilier, du moins pour 55 % des ménages français selon le journaliste Jean-Paul Chapel. Bien que le gouvernement souhaite encourager davantage les placements en épargne-retraite, ce dernier ne fait pas l’unanimité auprès de la population. Cette dernière préfère l’assurance-vie et la pierre. Et vous, quel est votre placement favori ?

investissement-immobilier-6

L’immobilier reste un des investissements préférés des Français

Crédit: Jean-Pol Chapel

***

Notre Toît (Notre Toît.fr) est un bailleur solidaire, basé en Grande Région, spécialisé en habitat solidaire, partagé, en achat immobilier ou location immobilière.
Il propose une alternative intéressante à l’investissement immobilier neuf classique ou à l’investissement locatif. 

Notre Toît (Notre Toît.fr) offre une large gamme de possibilité, de gain d’autonomie, de logements décents pour un loyer décent ou à un prix d’achat décent, allant jusqu’à l’appartement médicalisé, sous régulation médicale.
Partenaire actif des CGPI, Notre toît.fr se veut un acteur solidaire du logement en France, tout en garantissant une rentabilité immobilière intéressante.

A travers des levées de fonds régulières, sur la plateforme Leetchi, Notretoit.fr finance des projets, réunit investisseurs solidaires et familles mal-logées. Chaque levée de fonds offre en cadeau Iphone X ou Galaxy S9 ainsi que des participations en SCI.

(www.notretoit.fr, tél 0033 6 95 00 60 49 , https://www.youtube.com/channel/UC9Nh4_bizgzYbPU86Otr1eg, https://www.leetchi.com/fr/cagnottes?q=notretoit.fr )

***

A voir :

ASBMiniature

A lire :

10 conseils pour réussir

L’investissement participatif

14 pistes pour investir dans l’immobilier autrement

Durée et fin de bail d’habitation

Tendances des prix en immobilier

Notretoit.fr, le bailleur solidaire, revisite l’investissement immobilier !

Crowfunding, les nouvelles règles …

Logement : 2,5 millions de mal-logés en France

Le financement participatif pour les nuls

Crowdfunding immobilier

Investir dans l’immobilier participatif